Pierre de Richebourg

Circuit Pierre de Richebourg n°26

in Retiers

12.0 km
Foot
Easy
12.0 km
Mountain biking
Easy
Points of interest
1 La forêt de La Guerche de Bretagne
Est l’un des cinq plus grands ensembles boisés d’Ille-et-Vilaine. Il s’agit d’un domaine privé qui couvre 3100 hectares. C’est sans aucun doute le secteur le plus riche en espèces remarquables du Pays de la Roche aux Fées et qui présente un intérêt écologique important à l’échelle du département.
2 Le menhir de Richebourg
Haut de 3 mètres, en quartzite, fait partie d’un ensemble de mégalithes qui jalonnent l’ancien chemin préhistorique appelé “chemin des Saulniers”. La légende dit qu’il servait de tribune pour haranguer les foules. Certains voient l’empreinte d’une main à son sommet.
3 L’Alisier
L’alisier est un arbre de la famille des Rosacées et de la tribu des Pomacées. Il est protégé dans la forêt de la Guerche-de-Bretagne. On trouve de nouvelles plantations de cet arbre au bois dur. Il fleurit en mai et donne des fruits petits, rouges, aigrelets. Son bois est très recherché pour la tabletterie, la lutherie, l’ébénisterie.
4 Les chauves-souris
Présentes dans ce massif sont aussi des races protégées et vulnérables comme le Murin de Bechstein. Anatomiquement, ce qui caractérise le plus cette chauve-souris de taille moyenne, ce sont ses très grandes oreilles qui dépassent toujours largement du museau.
5 Refuge gaulois
Les vestiges d’un ancien refuge gaulois. Les villageois se servaient de cet enclos pour leur bétail. En cas d’attaques ennemies, ils s’y réfugiaient pour protéger leurs bêtes. On raconte qu’à proximité de cet enclos, on peut apercevoir deux grands cercles de terre noire dans un champ appelé “la prise”, les Gaulois enterraient à cet endroit leur butin…
6 Un chemin creux
Un chemin creux est un chemin ou simple sentier de terre situé entre deux talus en général plantés d’arbres formant haies. C’était la voie traditionnelle de circulation dans les paysages de bocage. Ils y reliaient les parcelles dispersées, entre elle, aux villages et aux fermes (l’habitat étant dispersé). Ils ont joué un rôle de protection pour les Chouans et pour les soldats et la population lors de la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup ont disparu après le remembrement.
Our suggestions